La maison
en vidéo

La légende de l'eau

Fernand Niquay est né à La Tuque en 1955. Il réside désormais à Manawan, où il tente de transmettre les enseignements reçus de ses ancêtres, au quotidien et auprès des siens.

Dans la culture atikamekw, les légendes sont souvent utilisées comme forme d’enseignement et d’apprentissage. Celle qu'il nous raconte ici parle de l’importance de l’eau, cet élément à l’origine de tout. Fait inusité: on y apprend aussi pourquoi le porc-épic a quatre doigts à ses pattes, et non cinq!

Fernand Niquay a appris cette légende à l'âge adulte, dans une hutte à sudation (sweat lodge en anglais). Rituel important dans la tradition nord-amérindienne, la hutte à sudation est une tente où, sous une chaleur intense, des enseignements importants sont transmis.